Le mois d'octobre est arrivé et la Baie du Mont-Saint-Michel peut enfin célébrer officiellement les 40 ans de son Inscription au Patrimoine mondial !

 

Les "40 Rendez-vous dans la Baie" se prolonge durant la Semaine anniversaire, du 21 au 27 octobre, avec... les "40 expériences dans la Baie" : soit 40 pratiques différentes pour (re)découvrir la Baie !

Visiter le Mont, vivre une grande marée ou bien découvrir la Baie... C'est vous qui choisissez !

Partagez votre expérience en Baie du Mont-Saint-Michel sur les réseaux sociaux

#MSM40unesco

VISITER LE MONT


Au plus près de l'Archange...

Somptueuse, d’allure puissante et robuste, elle s’élève, tout là-haut, à plus de 80 mètres du va-et-vient étincelant de la mer. Bien sûr, l’ascension demande un peu d’efforts... mais la récompense se situe à hauteur de l’édifice. Gratuites pour les moins de 26 ans, les visites variées de l’Abbaye, libres ou guidées, s’adressent aux adultes comme aux enfants. Plus de vingt salles accessibles, un cloître restauré en 2017 ouvert sur la baie à perte de vue, de nuit ou en soirée, la découverte de ce joyau architectural imprimera à jamais le souvenir d’un mystérieux voyage dans le temps.


Nourriture terrestre

Entre visites insolites, conférences, concerts, animations, rencontres et expositions, les prétextes ne manquent pas pour justifier votre irrésistible envie de venir vous ressourcer dans ce lieu sacré. Vivante et accueillante, l’Abbaye du Mont-Saint-Michel accorde une place de choix aux rendez-vous culturels et à la soif de connaissance. Un programme riche proposé tout au long de l’année destiné aux infatigables curieux et aux amoureux des belles rencontres.

- Visite de l’abbaye du Mont-Saint-Michel en autonomie avec découverte de l’exposition UNESCO à l’aide d’un livret ludique de 9h30 à 16h00 : Sans réservation.

- Monument Jeu d’Enfant à l’abbaye du Mont-Saint-Michel - UNESCO quesaquo ? Samedi 19 et dimanche 20 octobre 2019 à 10h30,13h30 et 15h30

- Visite-ateliers adaptées aux familles : Samedi 19 et dimanche 20 octobre à 10h30, 13h30 et 15h30. Visites-ateliers de 2h limitées à 30 personnes. Adaptées aux enfants à partir de 7 ans sur les valeurs du bien UNESCO et la notion de patrimoine.


Roi du Monde !

Qui n’a jamais rêvé de profiter d’un lieu exceptionnel jusqu’à en devenir un hôte privilégié. Visiter le Mont-Saint-Michel en nocturne, à l’aube ou hors saison, c’est vivre, avec assurance, une expérience à nulle autre pareille. Loin de l’affluence habituelle, vous pourrez apprécier la force du silence bercé par les vagues de la marée montante, changer le sens de la visite, longer les remparts et redescendre par la grande rue, vous laissez envahir par la beauté du levant ou du couchant, à l’heure où la lumière sublime les reliefs de la Merveille et les sables mordorés de la baie. Vous pourrez même vous laisser croire un instant que le Mont n’est là rien que pour vous !


Le secret des vieilles pierres

Ni monotones, ni austères, les visites guidées du village regorgent de vie et d’histoires hors du commun. Imaginez un peu tout ce qu’elles ont à raconter ces rues et ces venelles du Mont-Saint-Michel. Entre anecdotes du passé et récits du quotidien, des premiers pèlerins aux autochtones d’aujourd’hui, les guides passionnés vous feront partager le mystère de ce rocher qui attire, depuis plus d’un millénaire, les croyants, les pèlerins et les touristes, venus des quatre coins du monde.  


Le temps de vivre

A vélo ou à pied, au départ du parking ou du barrage, vous vous apprêtez à découvrir le Mont-Saint-Michel et sa baie autrement. L’édifice, au loin, à la silhouette mondialement connue, se dessine très nettement et plus vous vous en approcherez, plus sa puissance de rayonnement vous touchera. La courbe de la passerelle transparente, ingénieusement étudiée par l’architecte, ne vous fera rien perdre du spectacle. La distance à parcourir n’aura plus d’importance tant la beauté à ciel ouvert vous fera pousser des ailes.  


Un rêve éveillé

Dormir au Mont-Saint-Michel ou se réveiller face à la baie est une expérience possible et accessible à tous, à vivre au moins une fois dans sa vie. Plus que jamais, vous comprendrez pourquoi la Merveille et sa baie sont classées au Patrimoine Mondial de l’Unesco. A la tombée de la nuit, l’Archange retrouve toute la quiétude nécessaire pour lui permettre de mieux veiller encore sur l’homme et la nature. Il y a comme quelque chose de l’ordre du sacré à passer une nuit au Mont ou face à la baie.    


L'omelette de pèlerins

Le parcours de vie de la « Mère Poulard » est tout aussi savoureux que sa fameuse omelette. La jeune fille, originaire de Nevers, née Annette Boutiaut travaillait au service d’Edouard Corroyer, ancien élève de Viollet-le-Duc, nommé architecte en chef des Monuments Historiques. En 1872, l’homme se voit confier la restauration de l’Abbaye du Mont-Saint-Michel. Sa famille et sa femme de chambre, alors âgée de 21 ans, l’accompagnent dans sa mission Normande. Annette y rencontre Victor, le fils du boulanger du Mont, qui lui fait sa demande en mariage en 1973. Ensemble, ils ouvriront leur première auberge et c’est en voyant arriver les pèlerins épuisés par leur long voyage, que la désormais montoise Madame Poulard aura l’idée de préparer un plat chaud et rapide à servir : une omelette onctueuse et nourrissante dont elle sera, pendant de longues années, la seule à connaître le secret de fabrication !  


Vivre une grande marÉe


À l'affût du Mascaret

Ce phénomène naturel spectaculaire, qui se produit sur plus de quatre-vingts fleuves, rivières et baie de par le monde, s’observe à plusieurs endroits autour du Mont-Saint-Michel. Cette vague, pouvant atteindre jusqu’à 70 centimètres, appelée mascaret remonte les cours d’eau lors des phénomènes de grandes marées. Devenu au fil des ans une véritable attraction, filant à l’inverse du courant à la vitesse d’un cheval au galop, le mascaret a le don de provoquer la stupeur des petits et des grands lorsqu’au loin, son écume apparaît


Milles et un reflets

S’il est possible de se loger au Mont-Saint-Michel tout au long de l’année, retenir une chambre dans l’enceinte du village, un soir de grande marée, accentue fortement le sentiment de vivre sur une île, si proche et pourtant miraculeusement si loin du continent. Quelque 70 jours par an, le marnage est suffisamment fort, près de quinze mètres entre la basse et la haute mer, pour permettre aux vives-eaux venues de Bretagne et de Normandie, d’associer leur force jusqu’à entourer le rocher et submerger une partie de la passerelle. Entouré de toutes parts, le Mont-Saint-Michel, judicieusement éclairé, se reflète à l’infini dans l’étendue scintillante de la mer.


La vague des sports nautiques

Remontant les cours d’eau lors des épisodes de grandes marées, la vague, haute de 50 à 70 centimètres, appelée “mascaret” est prisée par tous les amateurs de sports nautiques. Elle se forme à contresens des lits de la Sélune et de la Sée et lorsque la mer recouvre le sable à la vitesse d’un cheval au galop, surfeurs, paddlers et kayakistes tentent d’attraper celle qui, fugacement, les fera glisser un peu plus loin à l’intérieur des terres.


Chausey, îlots de paradis

 À 17 kilomètres de Granville, l’archipel de Chausey, véritable paradis sur terre, vous fera oublier tous vos a priori sur la Normandie ! À marée basse, plus de 300 îlots apparaissent comme par miracle et délivrent un tableau vivant de toute beauté entre rochers de granit noir et bancs de sable blancs. La mer, tout autour, limpide et transparente se pare de bleus turquoise et marine. Les sorties marines accompagnées d’un guide géographe vous permettront de passer d’un îlot à l’autre, de rejoindre la Grande Île en toute sécurité et d’en apprendre plus sur ce paysage tout droit venu des fonds marins.    


Au rythme de la nature

L’avantage avec les marées, c’est qu’elles éloignent tout sentiment de monotonie. La mer n’arrive et ne revient jamais à la même heure d’un jour à l’autre. C’est elle qui décide de vos sorties et de vos activités en fonction de sa présence ou non sur l’estran. Vivre pendant trois jours au rythme des marées, c’est profiter des paysages différents tout au long de la journée, c’est suivre la danse des nuages et des lumières changeantes, c’est humer l’air iodé, goûter le sel des embruns, s’offrir une thalasso à ciel ouvert et repartir regonflé à bloc avec un sentiment de liberté 100% nature, ancré à jamais parmi nos meilleurs souvenirs.


Le tempo  de la mer

Sous vos pieds nus, la tangue marque l’empreinte de vos pas, qui aussitôt s’efface sur ce sol mouvant, doux et humide qui compose la superficie de la baie. Pendant les grandes marées, plusieurs traversées, plus ou moins longues, adaptées à vos capacités physiques, vous mèneront jusqu’à Tombelaine, l’île au oiseaux, puis au Mont-Saint-Michel. Au départ de Genêts ou de Vains, vous découvrirez la silhouette de la Merveille, d’abord petite, puis de plus en plus massive et puissante. Au cours de ce pèlerinage, vous foulerez les herbus, traverserez le lit des rivières et vous vous enfoncerez dans les sables mouvants. Fort heureusement, vous ne serez jamais en danger, accompagné d’un guide agréé qui saura vous ramener au port, avant que la mer, qui semblait si loin, ne vous entraîne dans le sillage de son irrésistible remontée.


L'Homme au service de la nature, et vice-versa

Inscrite au Patrimoine mondial pour sa beauté, la baie du Mont-Saint-Michel l’est également pour la richesse de son écosystème. Les 400m2 d’exposition de l’écomusée de la Baie éclairent sur les enjeux majeurs liés à la préservation et à l’équilibre de ce milieu naturel d’exception. L’osmose entre l’homme et la nature ne date pas d’hier, comme le prouve l’atelier du saunier mettant en scène la technique ancestrale d’extraction du sel. Les métiers ont évolué avec le temps mais il n’en reste pas moins qu’aujourd’hui encore, c’est bien à l’homme de s’adapter s’il veut bénéficier pour longtemps encore des ressources naturelles et sauvages qui font de la baie un trésor inestimable.


Les grandes marées à 360°C

La terrasse de l’Ouest de l’Abbaye du Mont-Saint-Michel surplombe toute la baie. L’immense panorama, de Cancale aux falaises de Champeaux est tout simplement époustouflant. Les « soirées grandes marées » offrent l’occasion d’assister au spectacle magique de la nature. Il est conseillé de gagner l’observatoire deux heures avant la pleine mer tant la remontée fulgurante des eaux venues de Bretagne et de Normandie vous laissera sans voix. Ces rendez-vous guidés et accompagnés vous permettront également d’en apprendre davantage sur l’histoire et la vie actuelle des habitants du Mont-Saint-Michel.


La conquête de la mer

Sur plus de 300 hectares, l’Homme a endigué et dessalé la terre, précédemment recouverte par les eaux, afin d’y pratiquer la culture légumière et céréalière. La Maison des Polders retrace l’histoire de cette technique qui a modifié le paysage sans mettre en péril l’équilibre naturel et a permis à l’homme de développer de nouvelles sources de revenus. L’élevage des moutons de prés salés s’inscrit dans la même veine, en associant métiers de l’agriculture et bienfaits de la marée qui enrichit les sols de sédiments et fait fleurir des hectares de salicornes, péché mignon des troupeaux blancs comme l’écume.   


Prendre le train à l'heure précise des marées

Il y en a des avantages à découvrir l’estran installé confortablement dans la remorque du train-marin. Au départ de Cherrueix, dès lors que le coefficient des marées le permet, vous embarquez pour une balade de deux heures et parcourez cinq kilomètres pour atteindre le cœur de la Baie. Accessible à tous, dépaysante et vivifiante, la sortie joyeuse et gourmande, en famille ou entre amis, vous délivre tous les secrets de la pêche au « dranet », de la pêche traditionnelle, technique connue depuis l’Antiquité et de la mytiliculture sur bouchots. Ce décor majestueux, classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco, est un vivier économique très important pour les éleveurs de la mer


Un après-midi au cœur de l'estran

La baie du Mont-Saint-Michel se visite, certes, mais elle se goûte également ! Bottes enfilées, le départ est fixé au pied du Marché aux huîtres sur le Port de Cancale. Accompagné d'un guide, retracez l'histoire des fameuses huîtres cancalaises pour mieux comprendre le périple qu'elles mènent jusqu'à votre assiette. De la "Creuse Cancalaise" à la "Pied d'Cheval", ces perles de la mer n'auront plus aucun secret pour vous. Une dégustation fine et iodée viendra clôturer cet instant si précieux avec la Nature. 



Vous souhaitez en savoir plus sur...

Le programme des traversées de la Baie

du 19 au 27 octobre

Le programme des stages de peintures et des expositions